Transition numérique : quel défi pour l’entreprise ?

Transition numérique : quel défi pour l’entreprise ?

Transition numérique : quel défi pour l’entreprise?

Votre entreprise prospère depuis des années avec un schéma d’organisation bien établi, néanmoins vous entendez de plus en plus parler du recours à la transition digitale ? Qu’est ce qui se cache derrière le terme de transition numérique ? Est-ce une obligation à l’heure du digital ou bien l’apanage des entreprises les plus puissantes ?

transition digitale entreprise

Une transition numérique pour répondre à quels enjeux ?

La transition numérique concerne tous les différents secteurs de l’économie. En effet, elle ne se borne pas aux simples secteurs d’activités des télécoms ou de l’informatique. La transition énergétique apparaît comme un réel levier de croissance pour les entreprises. Avec des perspectives de gains d’activités très conséquentes comme le commerce électronique, il s’agit de ne pas la négliger.
Selon une enquête PricewaterhouseCoopers, parue en 2015, plus de 80% des chefs d’entreprise considèrent la transition numérique comme un outil de transformation d’activité. En accomplissant sa transition numérique, l’entreprise aspire à être plus compétitive sur les marchés.

Une obligation plus qu’une opportunité pour les entreprises

La transition digitale se pose, à l’heure actuelle, davantage comme une obligation qu’une opportunité. Si ce n’est pas l’entreprise qui effectue sa transition, elle peut être sûre qu’un de ses concurrents viendra se positionner sur ce secteur de marché.

Selon Max Huard, PDG d’Oracle Corporation, « la transformation digitale n’est pas un choix, c’est une obligation pour les entreprises si elles veulent survivre dans un contexte où désormais le client  hyperconnecté a pris le pouvoir».

Quelles conséquences pour l’emploi ?

L’emploi tel que nous le connaissons est amené à évoluer grandement d’ici à la moitié du siècle grâce aux progrès technique. La transition numérique devrait impacter plus de la moitié des emplois en France. Le champ des compétences requises pour exercer une activité sera élargi pour les salariés.
Ces derniers seront soumis à un besoin de formations afin de monter en compétences et de pouvoir s’approprier les méthodes.

La transition numérique, tout sauf innée.

La maîtrise du digital n’étant en effet pas quelque chose d’inné pour l’homme, ce sont toutes les catégories sociales de l’entreprise qui vont devoir se former avec la transition digitale. Les managers et l’exécutif auront un rôle fort à jouer dans la mise en place de cette dernière. Avec l’apparition de nouvelles méthodes de communication c’est également leurs méthodes de travail qui seront à revoir. Tous les aspects marketing et relation client seront amenés à évoluer avec les pratiques dématérialisées.

Le gouvernement impulse grandement le changement en matière de transition digitale. Secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi voit la transition digitale comme essentielle au bon positionnement sur les marchés.

« Si ce ne sont pas elles qui vendent, ce seront d’autres entreprises, parfois à l’étranger, qui vont vendre au public français. Il faut que nos TPE-PME s’adressent aux clients français mais aussi internationaux. Aujourd’hui, il n’y a pas de meilleur outil que le numérique pour l’export. » Déclaration du secrétaire d’Etat au numérique devant l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes).

transition numérique france

About the Author

Leave a Reply